Veille Veille

Troubles Musculo-Squelettiques

Posté le 5 septembre 2020 par Liftop

Lombalgie, syndrome du canal carpien, épicondylite, tendinite… toutes ces affections regroupées sous le nom de TMS sont majoritairement liées à la pénibilité au travail. Parmi les principaux facteurs de risques on retrouve la manutention manuelle, les tâches répétitives ou encore les postures contraignantes. Heureusement, des solutions existent pour prévenir et limiter leur apparition.

 

Quelles sont les parties du corps les plus touchées ?

Impact des TMS sur le corps

Les Troubles Musculo-Squelettiques touchent en particulier la colonne vertébrale, les épaules, les coudes, les poignets et les genoux. 34 % des personnes en activité déclarent souffrir de problèmes de dos et ce chiffre est en constante augmentation.

Les TMS représentent plus de 80% des maladies professionnelles en France selon le site de l’Assurance Maladie,  entraînant bien souvent un arrêt de travail, voire même une réparation financière en raison des séquelles engendrées.

Outre les contraintes psychosociales et organisationnelles (rythme de travail, temps de récupération insuffisant…), les manutentions manuelles sont bien souvent en cause. Pousser, tirer, ou soulever des charges même peu lourdes, entraînent des contraintes physiques néfastes pour le corps :

 

  • mouvements de torsion du poignet, du tronc, la flexion et l’extension du coude, les gestes effectués les bras au-dessus des épaules
  • tâches répétitives faisant appel aux mêmes groupes de muscles et d’articulations
  • vibrations et chocs mécaniques : par exemple, les outils électriques produisant des vibrations corporelles localisées

Quelles sont les solutions à mettre en place ?

La médecine du travail peut préconiser une réorganisation du temps de travail par l’aménagement de pauses, la mise en place de temps partiel, ou encore des aménagements de postes ergonomiques. Cela permet non seulement de réduire le risque de TMS mais conduit aussi à améliorer la qualité de vie au travail des salariés.

Cette prévention des risques de TMS sur les postes de travail des manutentionnaires peut passer par :

  • le respect des consignes de sécurité, afin de bien utiliser les appareils de levage
  • la suppression des gestes inutiles de manutention
  • la réduction du poids unitaire des charges
  • l’aménagement du poste de travail de façon plus ergonomique
  • l’organisation du travail et la mise en place de pause permettant de récupérer
  • la sensibilisation des salariés aux TMS et leur formation aux risques liés aux manutentions manuelles

Des solutions de levage existent pour soulager l’utilisateur du poids de la marchandise à transporter et accompagner ses mouvements, comme les potences ou les préhenseurs à ventouse par exemple, qui s’adaptent au type de charge à soulever et sécurisent la marchandise afin d’éviter tout risque de chute. Ce sont autant de moyens pour rendre le poste de travail du manutentionnaire plus agréable.

Mais bien souvent c’est l’organisation du poste qu’il faut revoir. Utiliser une table élévatrice pour mettre la marchandise à bonne hauteur évite à l’opérateur de se baisser, et libère de la place au sol.

Pour le transport de charges roulantes, comme les lits médicalisés ou encore les poubelles, les tireurs-pousseurs sont de parfaits alliés. Munis d’une poignée ergonomique et d’une assistance électrique, ils permettent un transport fluide et sécurisé.

L’ergonomie, au cœur du dispositif de prévention

Solutions de manutention sur-mesure Liftop

Un poste de travail ergonomique nécessite une étude personnalisée. C’est pourquoi Liftop propose des solutions des manutention sur-mesure, prenant en compte différents paramètres :

  • L’environnement de production (espace au sol, hauteur sous plafond, circulation, zone sensible)
  • Le type de charge à manipuler (format, poids, nature)
  • Les conditions physiques de l’utilisateur (prévention, ou adaptation de la solution à une personne en situation de handicap)

Pour être au plus près de vos besoins, notre bureau d’étude conçoit des accessoires et outils uniques, adaptés au type de charge à transporter. Cela sécurise d’une part la marchandise et fait gagner du confort à l’utilisateur dans son travail quotidien d’autre part.

Enfin, pour conforter les entreprises dans leur investissement, nous proposons également du prêt de matériel afin de pourvoir le tester dans l’environnement réel.

Pour en savoir plus sur le sujet : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/tms/comprendre-troubles-musculosquelettiques